Ostéo Annuaire, site des ostéos et ostéopathes
Le premier site média de l'ostéopathie

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Maladies Dégénératives et Ostéopathie : une thérapie complémentaire

Maladies Dégénératives et Ostéopathie : une thérapie complémentaire

Envoyer Imprimer PDF

ostéopathie et maladie neuro dégénérativeToutes les indications sont possibles pour consulter un ostéopathe. Il faut simplement garder à l’esprit qu’il ne pourra pas guérir les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque…), les maladies infectieuses (sida, tuberculose, tétanos…), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie…)...

L'ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner. Lorsqu’il existe une maladie traitée par la médecine traditionnelle, il doit pouvoir apporter des solutions d’amélioration de la douleur, faciliter l’action des traitements et aider le patient à les supporter. Dès lors, l'ostéopathie peut être considérée comme une thérapie complémentaire, voire palliative, à ne pas négliger. Elle ne s’intéresse pas seulement à la zone douloureuse mais à l’ensemble de la structure corporelle.

Il n’y a pas de contre indications à l’ostéopathie. Il existe juste des contre indications à certaines manipulations que l’ostéopathe bien formé ne fera pas.

Très souvent l’organisme a emmagasiné un certain nombre de traumatismes (interventions chirurgicales, maladies, chocs physiques et psychiques, traitements…)  qui l'empêchent de s'autoréguler, le corps n'arrive plus à compenser, à s'adapter. L’ostéopathie va alors permettre, de stabiliser, ralentir la douleur et la gêne fonctionnelle et ainsi améliorer l’état de santé. Suite à une lourde chirurgie ou encore un alitement prolongé, l’accompagnement ostéopathique peut aider au rétablissement, obtenir une meilleure récupération, améliorer des adhérences, des cicatrices ; préserver voir augmenter la qualité de vie.

L'Ostéopathie peut également être palliative et complémentaire.

Prenons l’exemple de maladies dégénératives, l’ostéopathie ne les guérit pas mais a une place non négligeable dans le protocole de soin. Les traitements conventionnels créent beaucoup d’effets secondaires que les patients subissent malgré eux : ils dépensent beaucoup d’énergie à lutter contre. Ces effets secondaires comme les maux de tête, les douleurs articulaires, les douleurs digestives (nausée, vomissement, constipation, diarrhée), les troubles du sommeil font partie des désagréments qu’un ostéopathe traite au quotidien, alors pourquoi pas avec les patients atteint de cancer ou autre maladie dégénérative.

L’ostéopathe peut apporter un confort de vie, soulager les effets secondaires de différents traitements, et ainsi permettre au patient de concentrer son énergie sur sa maladie et non de la disperser à gérer des effets secondaires.

C’est en cela que l’ostéopathe intervient auprès d’enfant et d’adulte malades mais également auprès de leur entourage qui subit des stress se manifestant dans le dos, leur ventre…

Lemarchand Aurélie, Ostéopathe D.O,

15 rue Morgan 06500 Menton,

09.81.29.43.15.

osteopathe.aurelie@gmail.com